DES RACINES ET DES HAIES ou comment préserver le bocage brayon

 

LES HAIES AU J.T. : 

Tout le monde est à table,  nous sommes le 16 novembre 2017, il est 20 heures et les français regardent les infos au journal télé,  qui est une sorte d'institution nationale.... Et là, que se passe-t-il ? Ne vous frottez pas les yeux, vous ne rêvez pas : un reportage de cinq minutes est consacré aux haies et à la défense du bocage ! Qui aurait pu croire, il y a quelques années, quand  les associatifs "prêchaient dans le désert", qu'un jour la télévision publique leur emboîterait  ainsi le pas, au point de croire entendre sortir du poste des phrases du film "Des racines et des haies"  ?   Alors, nous n'allons certes pas bouder une telle initiative, qui apporte de l'eau au moulin de la défense de l'environnement, et, pour ceux qui auraient loupé le reportage, nous vous invitons à une séance de rattrapage :

                                                   

" Pour sauver la haie, brûlons-là ! "

Les haies forment une protection pour l'élevage qui abrite une impressionnante biodiversité. Les haies servent aussi à délimiter un champ, un jardin... Elles sont importantes dans les élevages car elles protègent les animaux du vent, du soleil et de la pluie. 

On considère qu’il y a au moins 700 000 km de haies en France entretenues principalement par les agriculteurs et les éleveurs, en France.

Comment sauver les haies du Pays de Bray ? Depuis les années 1960, les agriculteurs ont été poussés à arracher les haies – et depuis quelques années, le bocage qui a réussi à « survivre » est entretenu mécaniquement, sans égard pour la nature vivante. Pourtant, la haie offre des  ressources renouvelables, qu’il conviendrait d’exploiter intelligemment...

Get Adobe Flash player

Remerciements à Philippe Michel du groupe Blauzann pour sa composition "Valse à pas lents"

BEAUBEC PRODUCTIONS a décidé de s'investir dans un documentaire illustrant cette problématique. Si, en 2012, les premiers repérages, l'écriture du scénario et la recherche de subventions sont à l'ordre du jour, d'ores et déjà nous lançons un appel à toutes les bonnes volontés.

Joseph DION, l'historien, Michel LEROND, l'expert en écologie, ont bien voulu mettre à la disposition de BEAUBEC PRODUCTIONS le fonds documentaire et la trame de la conférence qu'ils ont tenue sur ce sujet  en décembre 2011, au Lycée Delamare-Debouteville à Forges-Les-Eaux. Cependant, si nos visiteurs sont sensibles à ce sujet, s'ils connaissent des témoins ou peuvent apporter leur expérience, ils sont les bienvenus.

BEAUBEC PRODUCTIONS porte ce projet avec les associations locales : l’Association Rurale Brayonne pour le Respect de l’Environnement, (A.R.B.R.E), l’Association Brayonne Dynamique, (A.B.D.). Ce film est destiné à un public le plus large possible, mais peut également être un outil pédagogique, ou être le prétexte à  des soirées-débats sur cette problématique. 

Issu du monde associatif, ce projet s’inscrit dans une démarche de bénévolat. Mais les frais incontournables de réalisation et de diffusion nous amènent à solliciter les élus des communes brayonnes les plus concernées par la sauvegarde du bocage.

Si vous êtes élu(e) du Pays de Bray et que vous souhaitez nous aider financièrement, vous trouverez un dossier de demande de subvention complet en cliquant ici.

 MERCI D'AVANCE ! GARDAREM LOU BOCAGE BRAYON !!